AAAVAM
Actualités
MEDIATOR INDEMNISATION
  MEDIATOR SERVIER
Quelques précisions suite aux articles parus dans la presse au sujet de cette affaire.

Nous rappelons que les Association sont seulement habilitées à donner des informations et non pas des « conseils », si vous désirez des « conseils » ils faut vous adresser : soit à des médecins pour ce qui concerne vos ennuis de santé, soit à des avocats de préférence spécialisés dans la victimisation.

Pour mémoire, nous sommes la seule Association a avoir contribué à faire condamner le laboratoire Servier en Cour de Cassation, notre Vice-Présidente Ana qui a été indemnisée est une victime de l’Isomeride.

Suite à cette condamnation des avocats ont pu faire des transactions avec les assureurs de ce laboratoire afin d’éviter les lenteurs de la Justice, pour autant aucun lien de causalité n’a jamais été démontré comme étant « certain » avec l’Isomeride.

Nous recommandons aux Victimes la plus grande prudence avant de prendre contact avec tout organisme se prétendant comme représentant les victimes de l’Isomeride ou du Mediator, tout comme avec d’autres associations qui se crééent sans aucune connaissance et qui risque d’entrainer les Victimes dans des procédures judicaires interminables et couteuses.

Pour ce qui nous concerne nous avons regroupé plus de 1200 Victimes et les documents commencent à nous parvenir, les dossiers vont être transmis à nos avocats habituels pour des demandes de réparation financières. En cas de « refus » ou de propositions trop faibles du laboratoire et de ses assureurs (AXA entre autres), des actions groupées seront comme pour toutes les affaires dont notre association s’occupe déposées au Tribunal avec l’accord des victimes. Accords indispensables des victimes en cas d’action au pénal ou au Tribunal civil, en effet, il est bien évident que les médecins prescripteurs et les pharmaciens, ainsi que la Sécurité Sociale ont leur part de responsabilité ils seront donc appelés à la cause.

Pourquoi nous ne sommes pas favorable à la voie « pénale » ?
Il y a maintenant 10 ans dans une affaire similaire à celle du Mediator, l’affaire Bayer (Staltor et Cholstat, Baycol), un rapport effroyable contre le laboratoire Bayer avait été déposé par l’ineffable docteur Marc Girard, qui n’était pas encore radié de la liste des experts judiciaires ! Finalement après une instruction de plus de 5 ans où nous avons constaté le défilé des Juges et un non lieu a été prononcé ! Les lois françaises protègent les multinationales de la pharmacie, pas les citoyens.

Bien qu’estimant les Ministres de la Santé comme responsables et coupables dans cette affaire comme dans les précédentes, nous allons demander une audience au Ministre Monsieur Xavier Bertrand en raison du nombre important de Victimes que nous représentons, pour avoir des informations sur le fond qu’il se propose de faire constituer. (Plusieurs milliards d’euros seront nécessaires pour indemniser les victimes de cette nouvelle catastrophe sanitaire).

Paris le Dimanche 16 janvier 2011.
   
TNC