AAAVAM
Actualités
La guerre est déclarée !
 

La guerre est déclarée avec certains Présidents de Tribunaux ! En effet, les demandes d’expertises judiciaires médicales des Victimes des médicaments sont, depuis quelques temps, refusées sous des prétextes futiles.

Le juge deviendrait-il médecin malgré lui?

Ces Juges ont-ils reçu des instructions de Madame Taubira Ministre de la Justice ou des Compagnies d’assurances, nous ne le savons pas encore, s’agit-il d’un mouvement corporatiste en raison de l’augmentation du contentieux lié à l‘affaire du Mediator ?

J'avoue que je ne comprends pas bien le tir de barrage actuel des tribunaux contre les Victimes.

À Douai dans le Nord de la France, la Présidente de cette Cour d’Appel a même condamné une Victime a payer la somme de 4000 euros en s’appuyant sur des informations diffusées par la Multinationale Bayer ! Avec des proches médecins ; cette Présidente a franchi la ligne jaune et nous ne pouvons que la soupçonner de partialité, voire d’avoir commis un « déni » de Justice.

Heureusement, et malgré les difficultés et les lois mis en travers de la route des blessés par des politiciens corrompus, l’AAAVAM continue de faire confiance dans notre Justice. Des expertises médicales Judiciaires sont en cours, les médecins experts sont peu généreux avec les Victimes, les préjudices sont minimisés, toutefois la responsabilité des produits défectueux est mise en avant pour le bien de la population et aussi pour l’amélioration de la médecine.

Un conseil aux victimes qui ont des actions judicaires en cours ou à venir,
faire établir un pré-rapport par un médecin conseil du recours afin de conforter son dossier médical. Un pré-rapport est peu onéreux et peut faire l‘objet d’un remboursement par son assurance de « protection juridique ».

 
   
TNC