AAAVAM
Actualités
Alternative Santé

Un reportage exclusif sur les dangers des Tranquillisants et des Somnifères.

Ci-joint le lien pour télécharger gratuitement le magazine.

https://www.ginkgomedia.fr/alternative-sante-aaavam

Actualités Lire la suite Toutes les actualités
Vidéo AAAVAM
Loading the player ...
 
"Allô Docteurs" - France 5
Voir toutes les vidéos
Edito
BONNE ANNÉE 2019

La mise en place des « Actions de Groupe Santé »pour venir en aide aux Victimes des accidents et des maladies liés aux médicaments nous prend beaucoup de temps, aussi c’est avec retard que nous vous présentons nos meilleurs Vœux pour l’année 2019, vœux de bonheur mais aussi pour les malades des vœux pour une meilleure santé.

Toutefois, en ce début d’année les suicides favorisés par les « tranquillisants et les somnifères »sont toujours très présents, la pharmacovigilance dans ce domaine est inexistante et les autorités en sont parfaitement conscientes.

Un groupe de population particulièrement vulnérable aux « Benzodiazépines »: les paysans, mais aussi la série noire qui dans un intervalle de temps très bref vient d'endeuiller la police française

Comme le rapporte le site spécialisé Actu 17 (voir ici), trois agents des forces de l'ordre se sont suicidés en l'espace de 24 heures.

Mardi 15, un gardien de la paix de la Brigade anti-criminalité (BAC) de l'Haÿ-les-Roses dans le Val-de-Marne s'est donné la mort avec son arme de service. Agé de 26 ans et père de famille, il a été retrouvé mort à son domicile de Brunoy dans l'Essonne.

Ce mercredi 16 à 6h30, c'est un CRS de Saint-Omer (Pas-de-Calais) qui s'est suicidé, lui aussi avec son arme de service. Actu 17 relate un troisième cas, toujours ce mercredi 16 visiblement, d'un policier de 37 ans affecté à la Compagnie de sécurisation générale appartenant à la Brigade des réseaux franciliens (BRF, en charge de la sécurité dans les transports en commun de la région parisienne). L'homme s'est tué avec son arme de service, à son domicile, sans précision du lieu.

7 suicides dans la Police depuis le début de l’année 2019, autolyses indubitablement favorisées par le mésusage des anxiolytiques (tranquillisants ou somnifères).

Nous avons demandé une audience au Président de la République, nous attendons sa réponse.

 

 

 

Lire la suiteTéléchargements
   
- Bulletin n°45 - Janvier 2019 - Télécharger
Newsletter
Newsletter
 
Nom :
Prénom :
E-mail :
 
Newsletter
TNC